Présentation

Un site, c’est une constellation de renseignements, une arborescence de thématiques.

Nous espérons que vous serez aussi à l’aise qu’un oiseau pour voler de branche en branche dans cette arborescence, ou d’étoile en étoile dans cette constellation!

En quelques mots:

  • Le CMG est né un beau jour de 1835. Imaginez Franz Liszt professeur de piano…
  • Aujourd’hui, près de 2500 élèves âgés de 4 à 25 ans apprennent la musique et le théâtre.
  • 150 enseignants soutenus par 7 doyens et coordinateurs guident les élèves dans l’apprentissage de 24 disciplines.
  • Chaque discipline a son plan d’études et une myriade de cours complémentaires complètent l’offre de cours.
  • Des filières spécifiques témoignent du dynamisme et de la modernité de notre institution.
  • Le CMG entretient des liens privilégiés avec la HEM de Genève et accompagne ainsi les élèves motivés et talentueux de leur début à l’entrée en classes professionnelles.
  • Le CMG est présent dans tout le canton, son bâtiment emblématique étant sis à la Place Neuve.
  • Une remarquable bibliothèque est à disposition des plus jeunes comme des chercheurs.

 

Soyez les bienvenus sur notre site et bonne découverte!

 

un peu d’histoire

Dès l’entrée de Genève dans la Confédération, les arts et les lettres y prennent un important essor.

François Bartholoni, financier mélomane et généreux mécène, dote notre ville du premier Conservatoire institué en Suisse qui ouvre ses portes en septembre 1835.

Au cours de sa première année de fonctionnement, l’institution, qui compte notamment Franz Liszt parmi ses professeurs, dispense son enseignement au Casino de Saint-Pierre qu’elle occupera jusqu’en 1858, avant d’intégrer le célèbre bâtiment de la Place Neuve construit à son intention.

Le but de Bartholoni était de développer le goût et la pratique musicale à Genève grâce à un enseignement de base de qualité ; cependant, dès la fin du XIXème siècle, l’offre pédagogique s’accroît remarquablement. Les classes de virtuosité sont créées en 1900 et ne cessent de se développer, animées par des professeurs de grand renom.

Pourtant, malgré l’attention portée à des études devenues professionnelles – en 1971, l’Institution sera réorganisée en deux sections, Ecole de Musique (comprenant également des classes d’art dramatique) et Conservatoire supérieur, ce dernier intégrant, dès 2009, la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale – le Conservatoire de Genève restera toujours fidèle à sa mission première qui, dès cette même année 2009, s’exerce en étroite collaboration avec les autres écoles de la Confédération des Ecoles Genevoise de Musique et assure, auprès de la jeunesse de notre canton, une formation musicale et théâtrale de grande qualité et en constante évolution.